Crawl away
Sa vision violente de l'amour. Sa compagne le fuit d'une manire qu'il trouve lâche "Tu me fuis en rampant" : on peut supposer que ce couple bat de l'aile, et jour après jour, il voit sa femme prendre un peu plus ses distances vis-à-vis de lui. Comme dans tant de couples. Et pourtant, il ne peut rien y faire "Mais il n'y avait rien que je puisse dire". Leurs intérêts commencent à diverger "ce que tu essaies de dire c'est que tu ne veux pas jouer", et il s'énerve "Mais ce que tu veux et ce dont tu as besoin, je m'en fous royalement".
Alors, puisque les mots sont inutiles dans cette situation, peut-être la violence maintiendra son couple uni "Mais je vois ton dos se tourner. Si je pouvais j'y planterais le couteau". La violence devient sa vision de l'amour "Ceci est mon amour pour toi" : comme dans bien des couples malheureux, la seule façon que trouve un mari désespéré de dire à sa femme qu'il l'aime est de la battre. Cette chanson est un peu une vision désabusée sur l'amour, ou sur ce à quoi la vie de couple aboutit...

Source : Reflecting Moon