Undertow
Il s'agit ici de l'utilisation répétée des drogues. Undertow signifie "courant marin" ou "lame de fond" : ce mot est utilisé pour parler du fait qu'il est accro durant la chanson.

Le chanteur évoque également une voix : la voix de la tentation. Là encore, l'eau revient, comme souvent dans l'album (Aenema, Flood, par exemple). La voix parle de sous l'eau, et elle est décrite comme "Deux fois plus haute que le ciel, deux fois plus claire que la raison" : le ciel, Dieu, la moralité, et la raison, qui toutes deux conseilleraient de ne pas prendre de drogue. Mais cette voix bat raison & moralité. Elle est comme la vase du lit d'une rivière : "profonde et riche". Alors il cède à la tentation "La bouche de la déferlante....m'entoure et me noie et m'anéantis".
Et là, il est partagé. d'un côté il est "anéanti" mais de l'autre "si bien... trop bien". Confus, il "sature", puis regrette, et culpabilise "comment j'ai pu laisser ça me mettre à genoux".
Et tandis que la voix revient, elle n'est plus qu' "à moitié aussi haute que le ciel, et à moitié aussi claire que la raison" : dans sa culpabilité, et sûrement sa souffrance, raison & moralité l'emportent. Mais pour combien de temps ? Et cette fois, si la voix ressemble à la vase du lit d'une rivière, elle lui ressemble parce qu'elle est "froide et noire".
Sa culpabilité est forte. Il souhaite mourir. Car il sait que maintenant, si il souhaite sortir de ça, si il veut arrêter d'être accro, et en manque, la seule solution c'est l'overdose : "Je mourrai dans ta lame de fond. Il semble qu'il n'y ait pas d'autre échappatoire".

Source : Reflecting Moon