Ticks & Leeches
S'inscrit dans le même esprit que "Hush" (censure), "Hooker with a penis" (un fan un peu... envahissant), mais la ressemblance la plus marquante est avec "swamp song" : tout comme ticks & leeches, on ignore si il parle cette fois de la censure ou des mauvais fans. Il s'agit sûrement d'un peu des deux : tous ces ennemis de Maynard, ceux qui l'empêchent de se comporter comme il le voudrait, ceux qui profitent de lui.
Ils sont ici comparés à des parasites. La chanson est un exutoire à la colère que Maynard ressent envers ces gens, comme on le voit à sa voix (la chanson est sans conteste la plus hard de tout l'album), et d'ailleurs Maynard refuse de la chanter en live : après sa performance studio (remarquez comment il pousse sa voix...) il aurait été incapable de chanter une note aigüe pendant 6 semaines...

Source : Reflecting Moon